Passer au contenu

/ Département de communication

Je donne

Rechercher


Experts en : Arts médiatiques

Bardini, Thierry

BARDINI, Thierry

Professeur titulaire

Mes recherches portent sur l’histoire et la sociologie de la science et la technologie, et plus particulièrement, depuis 1990, sur l’histoire et la sociologie de la cyberculture. J’ai d’abord effectué un travail de fond sur les origines de l’informatique personnelle en décrivant le devenir du laboratoire de Douglas Engelbart au Stanford Research Institute et la migration de ses idées et artéfacts (la souris, la proto interface graphique, l’hypertexte) à Xerox PARC et Apple. Depuis 2001, j’ai prolongé ce travail par une recherche sur l’autre devenir fondamental de la synthèse cybernétique, la biologie moléculaire, en reconstruisant son histoire récente depuis son côté obscur, la partie « non-codante » de l’ADN que les chercheurs américains ont baptisé « junk DNA ». Cette recherche est parue en 2011 aux Presses de l’Université du Minnesota, sous le titre Junkware. Depuis 2008 mes travaux tentent de réunir ces analyses sur les deux devenirs cybernétiques, informatique et biologie moléculaire, pour une étude de la question de la post-humanité, ou plus généralement de l’ingénierie de la créature (post-humain certes, mais aussi post-animal et post-machine).

Je termine actuellement un programme de recherche financé par le Conseil Canadien de la Recherche en Sciences Humaines et Sociales intitulé « Post-animaux : ce que les animaux technologiquement modifiés peuvent nous révéler du futur (post)humain. » Il s’agit en fait d’effectuer « un détour par l’animal » pour développer un regard ethnographique sur les pratiques de l’ingénierie du vivant sans en passer par l’analyse des pratiques essentiellement discursives de la bioéthique et de la science-fiction.

Champs d'expertise

  • Sociologie de la science et de la technologie
  • Cyberculture
  • Théorie Médiatique
  • Arts médiatiques et bioart
Lire plus…

Profil complet

Kaminska, Aleksandra

KAMINSKA, Aleksandra

Professeure agrégée

Je travaille principalement à l’intersection des études médiatiques (media studies), des cultures matérielles et visuelles, et de l’histoire et philosophie de la technologie. Dans mes recherches actuelles je suis particulièrement interessée aux histoires, technologies et pratiques de l’imprimé et du papier.

Mon prochain livre, High-Tech Paper: Security Printing and the Aesthetics of Trust, est une étude historique et théorique sur l’impression de sécurité et de l’esthétique des documents qui explorent les protocoles matériels de l’identificaiton, de l’authentification et de la reconnaissance.

Je co-dirige le project The Sociability of Sleep, une collaboration recherche-création interdisciplinaire qui explore les épistémologies et les équités du sommeil. Nous nous intéressons à la fois aux expériences quotidiennes et exceptionnelles du sommeil et de ses perturbations. Notre approche est ancrée dans l’expérimentation art-science, la collaboration, le prototypage et diverses formes de « fabrication critique » et de « faire » qui intègrent et s’engagent avec des données de recherche qualitatives ou quantitatives. Nos interventions sur le sommeil dans les domaines de l’art, du design, des médias et de la performance visent à générer de nouvelles situations de sommeil susceptibles d’enrichir la connaissance, la compréhension et le traitement normatif des troubles du sommeil, ainsi que la prise en charge collective de tous les dormeurs.

Lire plus…

Profil complet