Maîtrise en sciences de la communication

Intéressé par le phénomène des réseaux sociaux sur Internet, par les missions de Médecins Sans Frontières ou par l’expansion de la musique heavy metal à l’extérieur de l’Amérique du Nord?

Vous pourriez étudier tous ces sujets et bien plus encore sous un angle communicationnel.

Grâce à la maîtrise en sciences de la communication, vous acquerrez une formation théorique, analytique et méthodologique qui vous permettra d’étudier un sujet qui vous passionne.

  • Admission à l’automne et à l’hiver (à l’automne seulement pour le volet international)
  • Offert le jour
  • Plein temps et temps partiel
  • 45 crédits

Faire une demande d'admission
pour l’automne 17; ENCORE POSSIBLE!

Les options offertes

Communication organisationnelle

Fournir les outils conceptuels et méthodologiques pour l'étude de la communication interpersonnelle, de groupe, des organisations médiatisées et institutionnelles. Les étudiants pourront y aborder des phénomènes tels que la communication dans différents types d'organisations (finalité, mode de propriété, design) et divers environnements en changement.

Communication médiatique

Fournir les outils théoriques et analytiques pour l'étude des objets, des technologies et des processus constitutifs de la communication médiatique (médias de masse et multimédia) d'un point de vue social, culturel, psychologique et institutionnel. Les étudiants pourront y aborder des phénomènes tels que l'informatique personnelle, l'interaction individu-machine, les industries culturelles, les impacts des nouvelles technologies, les interfaces ainsi que la production et la réception des contenus médiatiques.

Communication politique

Fournir les outils théoriques et analytiques pour l'étude des institutions, des pratiques et des processus communicationnels qui médiatisent le pouvoir et ses modes d'exercice dans les formations sociales contemporaines du point de la rhétorique, de la philosophie, de l'économie politique et des études culturelles, notamment. Les étudiants pourront y aborder des phénomènes tels que les pratiques de résistance et les cultures d'opposition, le fonctionnement de la sphère publique, les controverses publiques ainsi que les politiques de la mémoire.

Communication politique – Volet international

Après un premier trimestre à l’automne au sein du programme, les étudiants effectueront deux trimestres de cours qu’ils suivront avec des étudiants de l’Université Libre de Bruxelles, soit en Belgique à l’hiver de la première année, et au Québec à l’automne de la deuxième année. Les trois cours offerts à Bruxelles sont sous la responsabilité du Département des sciences de l’information et de la communication de l’Université Libre de Bruxelles. Le reste de la scolarité est sous la responsabilité du Département de communication de l’Université de Montréal. Cette option n’est accessible que pour les étudiants admis à l’automne.

Cheminement libre

L'étudiant peut aussi poursuivre un cheminement libre. Celui-ci permet l'apprentissage d'outils théoriques et analytiques en communication organisationnelle, en communication médiatique et en communication politique.

Des questions sur le programme?

Dominique Meunier, professeure agrégée : 514 343-6111 #2752

Les + d’étudier la communication à l’Université de Montréal!

  • Trois trimestres de cours magistraux et de séminaires, suivis d’environ une année consacrée à la rédaction d’un mémoire ou à un travail dirigé.
  • L’occasion de bâtir une relation privilégiée avec des professeurs expérimentés et dévoués à travers une atmosphère intime et accueillante et des échanges fructueux.