Passer au contenu

/ Département de communication

Rechercher

Navigation secondaire

Un événement pour souligner le début des cours HORizon et les premiers Fellows HORizon Louis Gagnon

Louis Gagnon, donateur, diplômé en sciences économiques de l’UdeM et président des opérations canadiennes d’Intact Corporation financière.

De gauche à droite : Hugo Cordeau, étudiant en sciences économiques, Éléanor Juste, étudiante en architecture, et Meredith Lelièvre, étudiante en communication et sciences politiques.

Le 7 novembre dernier, les étudiantes et les étudiants des deux premières cohortes du cours HORizon : Risques et défis du 21e siècle ainsi que les deux premiers boursiers des bourses Fellows HORizon Louis Gagnon, David Montminy, doctorant en philosophie, et Morgan Botrel, doctorante en sciences biologiques, ont eu l’occasion de rencontrer le donateur Louis Gagnon, diplômé en sciences économiques de l’UdeM et président des opérations canadiennes d’Intact Corporation financière.

Louis Gagnon a profité de cette rencontre pour partager sa vision pour ce cours, soulignant l’importance d’avoir des acteurs du milieu académique qui se penchent activement sur de grands enjeux de société, comme le réchauffement climatique, la gentrification, le populisme et les inégalités sociales. Il a ainsi fait ressortir la pertinence de la première thématique retenue pour les cours HORizon, qui est : « Planète Terre 1,5°C : Comment limiter le réchauffement planétaire dans un contexte d’indifférence et de scepticisme face à la science? ».

Après l’exposé de Louis Gagnon, David Montminy a présenté un survol du cours HORizon qu’il donne ce trimestre. Puis, deux étudiantes et un étudiant du cours ont, chacun, donné un aperçu du projet final sur lequel ils sont en train de travailler. Ces projets, qui misent sur la collaboration interdisciplinaire, incluent, entre autres, la réalisation d’un documentaire sur la taxe carbone et la création d’un site Web qui répertorie les ressources et outils pour aider la population étudiante à adopter un mode de vie plus durable à Montréal.

L’événement s’est déroulé en présence de Louise Roy, chancelière émérite, Raymond Lalande, vice-recteur aux relations avec les diplômés, aux partenariats et à la philanthropie, Frédéric Bouchard, doyen de la Faculté des arts et des sciences, et Sophie Parent, vice-doyenne aux études de premier cycle et stratégies numériques de la Faculté des arts et des sciences.

Rappelons que les cours HORizon sont articulés autour de thématiques et enjeux qui changent annuellement, inspirés notamment des principes du développement durable de l’UNESCO. D’ailleurs, le deuxième concours de bourses Fellows HORizon Louis Gagnon vient tout juste d’être lancé. La thématique retenue pour 2020-2021 est : « Pas de plan(ète) B : Comment concilier les impératifs de la vie moderne avec l'urgence d'adopter des modes de consommation et de production durables? ». Tous les doctorants et les doctorantes de la Facultés des arts et des sciences, dont la thèse et les intérêts de recherche rejoignent cette thématique, doivent soumettre leur candidature avant le 6 janvier 2020.

Crédit photo : Benjamin Seropian