Politique contre le harcèlement

Harcèlement, Discrimination, Oppression : c’est non!


Au département de communication, comme dans l’ensemble de l’université d’ailleurs, nous ne tolérons pas le harcèlement, la discrimination ou l'oppression. Rien, pas même la liberté d’expression ne peut justifier de tels comportements. Le harcèlement sous toutes ses formes peut se produire entre personnes ayant des statuts différents, ou entre personnes ayant un même statut. Selon la Politique contre le harcèlement de l'Université de Montréal, le harcèlement est une conduite :

  1. « vexatoire, se manifestant par des comportements, des paroles, des actes ou des gestes hostiles ou non désirés, conduite fondée ou non sur un des motifs discriminatoires interdits par la Charte des droits et libertés de la personne du Québec (race, couleur, sexe, grossesse, orientation sexuelle, état civil, âge sauf dans la mesure prévue par la loi, religion, convictions politiques, langue, origine ethnique ou nationale, condition sociale, handicap ou utilisation d'un moyen pour pallier ce handicap);
  2. de nature à porter atteinte à la dignité, à l’intégrité physique ou psychologique de la personne; ou à compromettre un droit ou le rendement au travail ou aux études d’une personne ou d’un groupe de personnes; ou à créer un climat de travail ou d’étude intimidant ou hostile.


La présente politique identifie les comportements suivants comme du harcèlement :

  1. l’intimidation, les menaces, la violence, le chantage ou la coercition;
  2. les insinuations répétées, les accusations sans fondement, les insultes ou humiliations, les tentatives répétées d’exclusion ou d’isolement, les cris ou hurlements;
  3. l’abus d’une situation de pouvoir ou d’autorité officielle ou non pour menacer l’emploi ou les études d’une personne ou compromettre son rendement.


On entend par harcèlement sexuel une conduite qui, sans limiter la portée générale de la notion de harcèlement, est à connotation sexuelle et qui se manifeste par des paroles, des gestes non désirés provenant d’une personne qui sait ou devrait raisonnablement savoir qu’une telle conduite est importune ou humiliante. La présente politique identifie les comportements suivants comme du harcèlement sexuel :

  1. des promesses de récompenses, implicites ou explicites, faites dans le but d’obtenir un accord quant à une demande à caractère sexuel;
  2. des menaces de représailles, implicites ou explicites, qu’elles se concrétisent ou non, faites dans le but d’obtenir un accord quant à une demande à caractère sexuel ou faite à la suite d’un refus d’acquiescer à une telle demande;
  3. des remarques ou des comportements à connotation sexuelle qui peuvent raisonnablement être perçus comme créant un environnement négatif d’étude ou de travail ».


Ressources
Bureau d'intervention en matière de harcèlement (BIMH)
http://www.harcelement.umontreal.ca
Courriel : harcelement@umontreal.ca Téléphone : (514) 343-7020
Consultation psychologique
http://www.cscp.umontreal.ca/ConsultationPsychologique
Téléphone : (514) 343-6452


Références
Université de Montréal (2003). Politique contre de harcèlement. Numéro : 10.16. Repéré à http://www.harcelement.umontreal.ca/politique/politique2003.pdf