Fabien Deglise

Baccalauréat et maîtrise en sciences de la communication – Journaliste pour Le Devoir

« Découvrir l’univers caché des choses, c’est ce qui est phénoménal dans le métier de journaliste! »

Fabien Deglise dit qu’il n’a pas choisi de devenir journaliste, c’est le journalisme qui l’a choisi : « Depuis que j'ai été tout petit, j’ai le goût de raconter les choses, de découvrir le monde et de l’expliquer aux autres. » C’est d’ailleurs la découverte et la nouveauté quotidienne du métier qui le stimulent : « Chaque soir, j’ai l’impression de me coucher “moins idiot”. »

À la manière d’un détective, Fabien tente de comprendre comment les humains interagissent en société. « Derrière la consommation, par exemple, derrière une boîte de céréales, se cache bien plus qu’un produit. Il y a toute une série de comportements, un certain rapport à l’individu et à l’objet… Découvrir cet univers caché, c’est ce qui est phénoménal dans le métier de journaliste! »

L’enseignement théorique qu’il a reçu a enrichi sa pratique professionnelle : « Ma formation m’a appris la mécanique du milieu médiatique, m’a aidé à le comprendre de sorte qu’aujourd’hui, j’ai énormément de plaisir dans mon emploi car je le comprends mieux. »

Parmi les événements marquants de son parcours, Fabien mentionne la conférence d’un professeur invité : « Il travaillait dans les laboratoires chez Apple et était venu nous présenter une innovation, le logiciel QuickTime. Il nous a fait voir une courte animation en 3D alors qu’à l’époque la technologie 3D n’existait pratiquement pas! Les étudiants du cours et moi-même avons été les premiers à voir le logiciel en fonction. Ça m’a marqué. »

Le conseil de Fabien : « Voyez votre programme comme une boîte à outils. On vous l’offre afin que vous y mettiez ce que vous voulez. Explorez toutes les branches de la communication et construisez vous-même votre formation d’avenir! »